Gebruikerslogin

Wachtwoord vergeten?

Jean-Robert Pitte « Pourquoi et comment « Le repas gastronomique des Français » a-t-il été reconnu par l’UNESCO comme un élément du patrimoine immatériel de l’humanité? »

 cid:CED5409E-54DC-4BD7-BFAD-4D199F1ECDA1@home                                                                                                                               

À l’initiative de l’Ambassade de France et en coopération avec l’Alliance française de Bruxelles-Europe et l’Alliance française d’ Oost-Vlaanderen, vous êtes invités à la conférence de Monsieur
Jean-Robert Pitte  « Pourquoi et comment « Le repas gastronomique des Français » a-t-il été reconnu par l’UNESCO comme un élément du patrimoine immatériel de l’humanité? »

La conférence à Gand aura lieu le mercredi 29 mars à 19h00 chez Roeland, Krijgslaan 18-22 à Gand ;
La conférence à Bruxelles aura lieu le jeudi 30 mars à 13h30 à l’Alliance française Bruxelles-Europe au Kunstlaan 46 Avenue des Arts,  1000 Bruxelles.

Cette conférence (qui est gratuite) est vivement recommandée par

Pour tout renseignement, contacter daniel-leroy@telenet.be                               !

 

INFORMATION DÉTAILLÉE :

Jean-Robert PITTE, né en 1949, est Professeur émérite de Géographie et d’Aménagement à l’Université Paris-Sorbonne dont il a été Président de 2003 à 2008. Il a créé en 1981 l’Université Inter-Âges de Paris-Sorbonne et en 2006 l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi. Il a enseigné la géographie historique et culturelle, en particulier de l’alimentation et du vin, ainsi que l’histoire de l’aménagement et du paysage. Il est aujourd’hui Président d’honneur de Ferrières, l’école de l’excellence à la française, et Distinguished professor à l’Université de Hokkaido à Sapporo.

Jean-Robert Pitte est membre de l’Institut depuis 2008, au sein de l’Académie des Sciences morales et politiques dont il est secrétaire perpétuel depuis 2017. Il est Président de la Société de Géographie, Président de Canal Académie, Président de la Mission française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires, organisme de veille chargé du classement du « Repas gastronomique des Français » au patrimoine immatériel de l’UNESCO (repasgastronomiquedesfrancais.org). Il est membre de l’Academia Europaea, de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, de l’Académie du Vin de France et de l’Académie du Vin de Bordeaux. Il est membre non résidant de l’Académie de Dijon et membre associé correspondant national de l’Académie Stanislas de Nancy. Il est Docteur Honoris Causa des universités de Tel Aviv, Iasi, Tbilissi, York à Toronto. Il est officier de la Légion d’honneur, officier de l’Ordre national du Mérite et des Palmes académiques, commandeur des Arts et Lettres, titulaire de l’ordre du Soleil levant, rayons d’or et d’argent (Japon).

Il a publié les principaux ouvrages suivants : Nouakchott, capitale de la Mauritanie (1977), Histoire du Paysage français (Tallandier, 1983, 5e éd. 2012. Trad. japonaise), Terres de Castanide. Hommes et paysages du châtaignier de l’Antiquité à nos jours (Fayard, 1986), Gastronomie française. Histoire et Géographie d’une passion (Fayard, 1991). Trad. japonaise, portugaise, américaine. Le Japon (Sirey, 1991), Paris, Histoire d’une ville (Hachette, 1993. Trad. japonaise), La France (Nathan, 1997, 3e éd. 2009), Trad. russe. Philippe Lamour, père de l’aménagement du territoire (Fayard, 2002), Le vin et le divin (Fayard, 2004). Trad. turque, chinoise, polonaise, japonaise, italienne. Bordeaux-Bourgogne, Les passions rivales (Hachette, 2005), Trad. japonaise et anglaise. Jeunes, on vous ment. Reconstruire l’université (Fayard, 2006), Stop à l’arnaque du Bac (Oh ! Éditions, 2007), Le désir du vin à la conquête du monde (Fayard, 2009), Trad. italienne et japonaise. À la table des dieux (Fayard, 2009), Le génie des lieux (CNRS-Éditions, 2010), Le bon vin entre terroir, savoir-faire et savoir-boire (co-dir., CNRS-Éditions, 2010), Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête (co-dir., Lattès, 2010). Une famille d’Europe, Paris, Fayard, 2011. L’amour du vin (dir., CNRS Editions, 2013), La bouteille de vin. Histoire d’une révolution, Paris, Tallandier, 2013, Dictionnaire amoureux de la Bourgogne, Paris, Plon, 2015, Cent petites gorgées de vin, Paris, Tallandier, 2016.

Le classement du Repas gastronomique des Français sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO              

C’est en novembre 2010 que l’UNESCO a inscrit sur la liste représentative du patrimoine immatériel de l’humanité Le repas gastronomique des Français. Ce rituel, profondément ancré dans l’identité française, tous milieux confondus, inclut en premier lieu les filières de production tournées vers la qualité et relevant de l’agriculture, de l’élevage, de la chasse et de la pêche. S’y ajoutent les techniques de transformation, de conservation, de mise en œuvre culinaire, les métiers d’art liés à la table, les manières de consommer, d’en parler, d’écrire à leur sujet, les pratiques sociales, les rituels et les fêtes qui les mettent en scène. Dans son organisation, le repas gastronomique français comporte des spécificités parmi lesquelles son ordonnance (apéritif, hors d’œuvre, entrées, plats, fromages, desserts, café, digestif), son usage des sauces liées élaborées à partir de fonds, le souci tendu vers l’harmonie de marier les mets et les vins. Les arts de la table sont aussi essentiels. Un repas gastronomique implique un effort de nappage, de choix de vaisselle, de verrerie et de couverts. C’est tout cela qui fait des façons de manger et de boire, bien plus qu’un moyen de se sustenter et de se maintenir en bonne santé, une source de plaisir, une invitation au partage, un enrichissement moral et spirituel, un raffinement aussi partagé que possible, en un mot une culture. Pour y parvenir, il faut en parler et exhausser le plaisir d’un bon repas par une conversation aussi naturelle que joyeuse et piquante. Pour faire connaître et mettre en valeur ce patrimoine, quatre Cités de la gastronomie (Dijon, Lyon, Paris-Rugis et Tours verront très prochainement le jour.

 

Jean-Robert Pitte, Membre de l’Institut

Président de la Mission française du Patrimoine et des Cultures alimentaires

 

 

Terug naar het overzicht